Aider l’Ukraine 🇺🇦 pendant l’invasion russe
Voici les meilleures façons de soutenir l’Ukraine durant ces temps difficiles en savoir plus
Meilleure saison pour voyager Turquie

Cornouiller mâle (Kizilcik)

Les habitants nomment cette cerise fausse "kizilcik" ou plus mystiquement "Şeytan aldatan ağaci" - l'arbre qui a trompé Satan

Partager

Dernière mise à jour:
reason default image
Voir tout

Les cerises cornélianes originaires de la région turque de la mer Noire ne sont nommées que « cerises », et en réalité, représentent une sorte de bois de chien. Son nom turc est "kizilcik", mais beaucoup lui font aussi référence comme "Şeytan aldatan ağaci" qui signifie "l'arbre qui a trompé Satan." Il provient d'une légende turque - une fois que Satan est arrivé en Turquie, et a vu des cerises cornéliens en fleur. Il a logiquement supposé que comme ces arbres étaient les premiers à fleurir, ils devaient aussi porter des fruits plus tôt que tous les autres. Il s'est assis sous l'arbre pour l'attendre. Il a dû attendre longtemps, car la plante trompeuse est la première à fleurir au début du printemps, mais en même temps la dernière à porter des fruits, à la fin de l'été et au début de l'automne.

En fait, la plante n'est pas largement cultivée dans le monde entier. La Turquie semble être l'un des quelques pays qui la développent encore en grandes quantités. Environ 1,5 million d'arbres produisent 14 000 tonnes de cerises cornélies. Le fruit est plutôt acidulé et pas particulièrement appétissant. Dans l'ancienne Grèce, ces baies acidulées étaient nourries de porcs; en Russie, elles sont utilisées pour distiller la vodka; aux États-Unis, c'est considéré comme une plante ornementale; et en Turquie, les fruits ont trouvé un usage culinaire assez large – dans les sherbets, confitures et boissons gazeuses comme les kompots. En outre, pendant la saison de récolte, les baies acidulées sont servies avec du sel. Pour essayer ce look de collation inhabituel pour eux dans les mois d'août et de septembre. Le fruit ne mûrit qu'après être tombé de l'arbre.

Infos pratiques

Poser une question